Derniers sujets
» Module 6 HYGIENE
Lun 13 Fév - 11:56 par AS75

» au sujet de l'oral du M5
Sam 21 Jan - 15:51 par Invité

» L'entretien du matériel roulant lié au transport de patients , du charriot de soins et de linge .
Mar 25 Oct - 17:20 par HENRIDUNAND

» Oral module 5
Dim 5 Juin - 16:46 par Peeter

» problème avec la Lymphe
Dim 6 Mar - 17:50 par Invité

» bas de contention
Sam 13 Juin - 14:50 par Invité

» Hygiène quotidienne de l'environnement du patient et réfection du lit .
Sam 28 Mar - 16:06 par Calahann

» prévention des risques professionnels des bactéricides
Ven 5 Déc - 13:46 par Calahann

» Lexique lié au module 6 .
Sam 11 Oct - 10:19 par Calahann

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

Meilleurs posteurs
Calahann (584)
 
greuillou07 (186)
 
jadeelona (67)
 
liloulette2581 (23)
 
harkane" (14)
 
tara0510 (11)
 
galoupiotte22 (9)
 
nafnaf67 (9)
 
dadoune (7)
 
emychloe71 (6)
 

Sujets similaires
    Mots-clés

    Partenaires

    créer un forum

          

    Rechercher
     
     

    Résultats par :
     


    Rechercher Recherche avancée


    Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

    Les perfusions

    Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

    1 Les perfusions le Jeu 4 Oct - 5:57

    greuillou07

    avatar
    DEFINITION

    Procédé permettant l'injection lente et continue de liquide dans la circulation sanguine, habituellement dans une veine.

    Les perfusions veineuses permettent l'administration de médicaments, de solutions électrolytiques (sodium, potassium, etc.) et/ou glucosées, salées ou bicarbonatées, de dérivés du sang ou de produits de nutrition artificielle (à base de glucides, de lipides et d'acides aminés). Elles sont indispensables quand la voie orale et le tube digestif ne peuvent être utilisés.


    DIFFERENTS TYPES DE PERFUSION

    - La perfusion veineuse périphérique est habituellement assurée par ponction d'une veine superficielle de l'avant-bras.

    - La perfusion veineuse centrale, qui se fait grâce à un long cathéter poussé par voie veineuse périphérique jusque dans une grosse veine proche du cœur, permet la perfusion de volumes plus importants et peut être maintenue jusqu'à plusieurs semaines ou plusieurs mois.

    - La perfusion des vaisseaux ombilicaux peut se pratiquer chez le nouveau-né pendant 6 à 8 jours.

    - La perfusion des veines superficielles du cuir chevelu est employée aussi bien chez le nourrisson que chez le nouveau-né.


    COMPOSITION D'UNE PERFUSION


    La perfusion intraveineuse périphérique se pratique de la façon suivante :

    Après avoir posé un garrot, on procède (l'infirmière généralement) à la désinfection (à l'aide d'un antiseptique) de la peau en regard de la veine que l'on désire piquer.

    L'étape suivante consiste à faire pénétrer le cathéter court en plastique (pour les perfusions périphériques) ou l'aiguille métallique.

    Arrow Les cathéters longs sont utilisés pour les perfusions centrales et certains cathéters longs, dits implantables, peuvent être accessibles de manière intermittente par ponction d'un réservoir situé au-dessous de la peau. Ceci permet au patient de conserver une certaine autonomie entre deux perfusions. Ce type de perfusion est le plus souvent utilisé en chimiothérapie (administration de médicaments anticancéreux par exemple).

    Arrow L'aiguille (ou le cathéter) est reliée à un système plus ou moins complexe de tubulures constituées d'un robinet comportant trois voies ou d'une série de robinets qui permettent des raccords plus nombreux ainsi que la perfusion simultanée d'autres solutés (liquides contenant des médicaments par exemple).

    Arrow La tubulure est reliée à un flacon ou à une seringue à perfuser. Ceci est variable selon le type de perfusion que l'on désire effectuer, son siège ainsi que la durée pendant laquelle la perfusion reste en place.

    Arrow Le débit de la perfusion se règle au goutte-à-goutte. Ceci est possible grâce à une molette située juste au-dessous du flacon. Selon le sens dans lequel on la tourne, cette molette laisse passer plus ou moins de liquide dans la tubulure.

    Arrow Le flacon est toujours placé plus haut que le patient de façon à permettre la perfusion par gravité (le liquide est attiré par l'attraction terrestre) à l'intérieur de la tubulure.

    Arrow Une méthode utilisant des perfusions automatiques (seringue électrique) permet de contrôler exactement les volumes que l'on désire administrer et la durée de la perfusion.



    Voici une photo avec une tubulure et les robinets




    Voici la molette qui règle l'écoulement de la perfusion





    Voici un pousse seringue.





    Dernière édition par greuillou07 le Ven 12 Oct - 15:15, édité 3 fois


    _________________
    chris co-administrateur

    2 Re: Les perfusions le Jeu 4 Oct - 7:25

    greuillou07

    avatar
    COMPETENCE ET FINALITES DE LA COMPETENCE

    :arrow: Réaliser des soins adaptés à l'état clinique de la personne. Aider aux soins réalisés par l'infirmière. Participer à la surveillance des personnes porteuses de perfusion.
    Arrow Surveiller le comportement du patient et le fonctionnement du dispositif afin d'assurer le confort de la personne, de prévenir les risques et dépister les anomalies au cours du passage de la perfusion.
    Arrow Prévenir les complications infectieuses.


    CONTEXTE PROFESSIONNEL

    Arrow Structures intra ou extrahospitalière.
    Arrow Aide au soin réalisé par l'infirmier: perfusion intraveineuse ou sous-cutanée.


    DEMARCHE INTELLECTUELLE: REFLEXION - ORGANISATION


    La lecture des transmissions permet de prendre connaissance:

    - Du type de matériel utilisé: pousse seringue, pompes réglables, pied à sérum mobile ou fixe.
    - Du site d'implantation du cathéter: pli ou coude, avant bras, (droit ou gauche), sous clavière.
    - De la durée de la perfusion: en continu ou en discontinu.
    - Du contenu de la perfusion: produits de réhydratation, de nutrition ou passage de médicaments.
    - Du retentissement de la perfusion sur la dépendance du patient:
    * autorisation de se lever ou pas.
    * autorisation de se doucher.

    Le recueil d'informations au lit du patient permet de:

    - L'entendre s'exprimer sur la perfusion et ses effets.
    - S'assurer de son confort et de l'absence d'incidents.
    - Observer le fonctionnement du dispositif afin de dépister des anomalies.


    SAVOIR-FAIRE GENERAUX ET TECHNIQUES MOBILISEES


    Securité

    Arrow Se laver les mains avant et après le soin.
    Arrow Veiller au bon fonctionnement de la perfusion. Observer le flacon et la tubulure. Vérifier:

    - le niveau du liquide dans le flacon.
    - les bulles d'air qui doivent remonter dans le flacon ou la poche.
    - le stilligoute doit toujours être rempli à moitié, vérifier le débit.
    - la tubulure qui ne doit être ni pliée ni coudée et ne doit pas comporter de reflux de sang ou des bulles d'air.

    Arrow Observer et surveiller le patient:

    - repérer pâleurs, sueur, frissons, douleurs, éruption cutanée, sensation de malaise général.
    - Au niveau du bras et du point de ponction, vérifier que
    * le pansement soit toujours propre et sec.
    * la zone qui entoure le pansement ne soit ni chaude ni rouge ni douloureuse.
    - En présence d epompe électrique s'assurer que le dispositif électrique soit bien branché sur le secteur et ne présente pas d'alarme qu'elle soit sonore ou visuelle.

    Arrow Prévenir immédiatement l'infimier lorsque:

    - le patient présente un bras rouge, gonflé, douloureux.
    - le flacon va se terminer, le débit est modifié ou arrêté, un reflux de sang est dans la tubulure.
    - en cas d'ablation accidentelle du cathéter, réaliser un point de compression afin de limiter le saignement et alerter l'IDE.
    - Lorsque le patient présente des signes de malaise général, prendre la tension et alerter l'IDE.


    Hygiène et confort de la personne

    Arrow Veiller à l'hygiène pour lutter contre le risque infectieux:

    - respecter une hygiène rigoureuse de la peau au cours de la toilette du patient.
    - veiller à ce qu'il soit toujours au sec: changer sa literie s'il transpire.
    - les tubulures et les robinets de perfusion ne doivent jamais être au contact des souillures.
    - protéger le pansement de l'humidité lors de la toilette ou de la douche.
    - vérifier les pansements protecteurs au point de ponction et au niveau des robinets.
    - en présence de pompe électrique, désinfecter quotidiennement les faces extérieures de la pompe ainsi que le mât de perfusion.

    Arrow Veiller au confort du patient

    - vérifier la bonne fixation du matériel pour éviter l'ablation accidentelle.
    - lors des mobilisations, s'assurer d'une certaine liberté de mouvement, veiller à ne pas tirer sur les tubulures ni à les couder ou les coincer.


    SAVOIR-FAIRE RELATIONNEL

    Arrow Etre à l'écoute des demandes et des inquiétudes du patient. Lui expliquer:
    - Les précautions à prendre lors de sa mobilisation pour éviter de plier ou coincer la tubulure et permettre un bon déroulement du traitement.
    - De ne pas plier le bras pour permettre l'écoulement régulier du liquide, lors de site d'implantation au niveau du pli du coude.
    - De ne jamais modifier (lui ou ses proches) le débit de perfusion.

    Arrow Demander au patient de signaler sueurs, frissons, douleurs ou toute sensation d'inconfort au point de ponction et au niveau du membre sur lequel est fixé la perfusion.
    Arrow Mettre la sonnette d'appel, à portée de main, ainsi que ses objets personnels.


    CRITERE ET EVALUATION DE LA QUALITE DE SOIN


    Sécurité - confort

    Arrow La perfusion ne provoque pas de douleurs, de quelques type que ce soit.
    Arrow Le liquide s'écoule normalement et sans fuite.
    Arrow Le patient est observé régulièrement afin de dépister des anomalies au niveau de son comportement ou au niveau de la perfusion.
    Arrow L'IDE est alerté immédiatement, en cas d'incident ou de dysfonctionnement.

    Hygiène

    Les règles et les procédures d'hygiène sont respectées.


    TRANSMISSIONS ET COMMUNICATION AVEC L'EQUIPE

    Transmettre comme il a éatit dit précédemment tout incident ou dysfonctionnement concernant le niveau de la perfusion, son déroulement, l'état du pansement, l'état général et le comportement du patient.




    _________________
    chris co-administrateur

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

    Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum