Derniers sujets
» Module 6 HYGIENE
Lun 13 Fév - 11:56 par AS75

» au sujet de l'oral du M5
Sam 21 Jan - 15:51 par Invité

» L'entretien du matériel roulant lié au transport de patients , du charriot de soins et de linge .
Mar 25 Oct - 17:20 par HENRIDUNAND

» Oral module 5
Dim 5 Juin - 16:46 par Peeter

» problème avec la Lymphe
Dim 6 Mar - 17:50 par Invité

» bas de contention
Sam 13 Juin - 14:50 par Invité

» Hygiène quotidienne de l'environnement du patient et réfection du lit .
Sam 28 Mar - 16:06 par Calahann

» prévention des risques professionnels des bactéricides
Ven 5 Déc - 13:46 par Calahann

» Lexique lié au module 6 .
Sam 11 Oct - 10:19 par Calahann

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Meilleurs posteurs
Calahann (584)
 
greuillou07 (186)
 
jadeelona (67)
 
liloulette2581 (23)
 
harkane" (14)
 
tara0510 (11)
 
galoupiotte22 (9)
 
nafnaf67 (9)
 
dadoune (7)
 
emychloe71 (6)
 

Mots-clés

Partenaires

créer un forum

      

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Soins d'hygiène aux patients porteurs d'entérostomie cicatrisée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

greuillou07

avatar
Avant toute chose petit rappel sur entérostomie:

C'est l'abouchement d'un segment d'intestin grêle ou de côlon à la peau.
Elle peut être provisoire ou définitive, une entérostomie permet l'évacuation du liquide digestif ou des matières fécales en amont d'un obstacle tumoral, infectieux ou d'une suture digestive fragile. Plus rarement, une entérostomie provisoire permet d'introduire des aliments artificiels directement dans l'intestin (alimentation entérale), en cas de dénutrition grave ou d'impossibilité d'alimentation orale, dans les jours qui suivent une opération.
La technique consiste à ouvrir l'intestin grêle et à le suturer à une incision pratiquée dans la peau. L'entérostomie peut être pratiquée sur la 2e portion de l'intestin grêle (jéjunostomie) ou sur sa 3e portion (iléostomie).



COMPETENCE ET FINALITES DE LA COMPETENCE

Arrow Réaliser des soins liés à l'utilisation de dispositifs médicaux ou d'appareillage chez un patient qui ne peut les assurer lui-même. Participer à la surveillance de l'élimination fécale et au confort de la personne.
Arrow Réaliser des soins d'hygiène et de propreté d'une stomie ancienne et cicatrisée, surveiller l'élimination intestinale, l'hygiène et l'équilibre alimentaire, pratiquer des actes visant à assurer le confort de la personne.
Arrow Dépister les complications liées à l'utilisation des dispositifs.


CONTEXTE PROFESSIONNEL


Arrow Structures intra ou extrahospitalières à caractère sanitaire, social ou médico-social.
Arrow Les soins sont assurés tous les jours au moment de la toilette et quand la poche est pleine.
Arrow Le soin d'hygiène et de propreté d'une stomie cicatrisée est effectué par l'AS.
Arrow Les soins d'une entérostomie récente, en postopératoire et en cours de cicatrisation, relèvent de la compétence de l'IDE.


DEMARCHE INTELLECTUELLE: REFLEXION - ORGANISATION

La lecture de transmissions permet de prendre connaissance de:

Arrow L'emplacement de la stomie (côlon, iléon):
- Une stomie gauche donnera des selles normales.
- Une stomie droite des selles molles, et une iléostomie des selles liquides.
Arrow Des objectifs éducatifs poursuivis, de la participation ou non de la personne au soin.
Arrow Des références du matériel à employer, choisi par l'IDE stométhérapeute.
Arrow La survenue éventuelle d'incidents: saignement lors du nettoyage, irritation cutanée, décollement de la poche...

Le recueil d'information au lit du patient permet de:

Arrow Convenir avec le patient du moment du soin: avant le repas évite qu'il n'y ait trop de selles.
Arrow S'enquérir des difficultés et problèmes rencontrés au cours de ses activités quotidiennes: sur le plan confort, mobilité, alimentation.
Arrow Planifier en cours de la journée une ou plusieurs vidanges de la poche pour les patient iléostomisés, en raison des selles liquides irritantes.
Arrow Evaluer le comportement de la personne, son désir et sa capacité à la participation au soin, discuter de la partie du soin auquel elle pense participer, en fonction des objectifs éducatifs.


SAVOIR-FAIRE GENERAUX ET TECHNIQUES MOBILISEES


Préparation du matériel

Arrow D'hygiène de la stomie: Gant de toilette, savon non irritant, serviette de toilette, papier hygiénique doux, protection à UU.
Arrow Du système d'appareillage adapté: poche ( vidangeable ou non), pâte protectrice, ciseaux propres non stériles pour une découpe au bon diamètre.
Arrow Gants à UU pour le soignant et sacs à déchets.

Préalable au soin

Arrow Se laver les mains avant et mettre des gants à UU.
Arrow Préparer la poche de remplacement, vérifier que le calibre soit adapté au périmètre de l'anus.

Efficacité - Hygiène et confort du patient

Tout au long du soin tenir compte du niveau de connaissance du patient et d'acceptation de la maladie.

Arrow Installer la personne en position demi-assise et placer la protection (le soin peut se faire debout aussi).
Arrow Décoller délicatement la poche sale en maintenant la paroi abdominale et en commençant par le haut pour éviter l'écoulement de son contenu, replier la plaque adhésive sur elle même.
Arrow Eliminer le reste de selles avec du papier hygiénique.
Arrow Nettoyer la peau et la muqueuse en allant du plus propre au plus sale et sans frotter:
- Avec de l'eau savonneuse (ne pas utiliser de produits irritants: alcool, antiseptique, éther).
- Rincer puis sécher par tamponnement.
Arrow Observer l'état cutané péristomial: toute anomalie est transmise rapidement à l'IDE.
- La muqueuse intestinale doit être rosée et non douloureuse.
- La peau autour de la stomie doit être intègre.
Arrow Coller la nouvelle poche de stomie en appliquant d'abord le bas de la zone adhésive et en tendant la peau pour éviter la formation de plis cutanés. Bien vérifier l'adhésion.
Arrow Surveiller l'état de la personne porteur d'une stomie:
- La régularité du transit intestinal, signaler toute modification: diarrhée, constipation.
-L'hygiène alimentaire: donner des conseils pour que la personne décèle les aliments qui ne lui conviennent pas.
Arrow Enlever les gants de soin et les jeter avec la poche usagée selon le protocole d'élimination.
Arrow Se laver les mains, ouvrir la fenêtre pour aérer la pièce.


CRITERE ET EVALUATION DE LA QUALITE DU SOIN


Securité - Hygiène

Arrow La stomie est nettoyée à l'eau et au savon: aucun irritant n'est employé.
Arrow Les règles d'hygiène sont respectées (plan de travail propre avec du matériel désinfecté).
Arrow Les protocoles d'élimination des déchets sont respectés.

Confort

Arrow La poche est correctement appliquée, le système est étanche et prévient les fuites.
Arrow Le patient exprime sa satisfaction dans la conduite du soin et son confort.


SAVOIR-FAIRE RELATIONNEL


La découverte de la stomie

Pendant la période postopératoire, le patient est confronté à plusieurs difficultés. Il découvre pour la première fois la présence de la stomie, et commence à réaliser son changement corporel, c'est-à-dire le passage d'un orifice caché anatomiquement à un orifice visible sur l'abdomen provisoire ou permanent. Il ressentira aussi des nouvelles sensations à la reprise du transit, avec l'émission des gaz et des premières selles. Il prend conscience peu à peu du nouveau fonctionnement de son corps.

Comme toute perte d'un organe ou d'une fonction, cette perte du contrôle sphinctérien a des aspects spécifiques. En effet, dans notre société occidentale, l'individu a le sentiment que l'excrétion est une fonction hautement intime qu'il ne peut gérer au mieux que chez lui, dans son cadre familier ; cette perception peut être mise en relation avec la notion du caractère néfaste, autant pour soi que pour autrui, de la «saleté». Le patient stomisé est ainsi dans une position particulièrement délicate. La confection de la dérivation intestinale et l'incontinence soudaine entraînent aussi des soins et la manipulation d'un matériel spécifique pour un acte qui n'en nécessitait pas auparavant.

Après l'intervention chirurgicale et avant de maîtriser les soins, le patient exprime souvent la peur, voire la terreur d'avoir des fuites, de se salir, de sentir mauvais. Un accident peut entraîner un traumatisme important et peut lui faire craindre d'être un objet de dégoût et de ne plus être accepté par son entourage proche. Ce premier contact avec la stomie suscite bien souvent un choc émotionnel intense chez le patient caractérisé par de l'angoisse, du découragement, de la tristesse liés à la perspective d'un changement d'habitudes de vie et parfois par un retard ou un refus d'exécuter les soins lui-même.


L'image corporelle

Une stomie entraîne une altération de l'image du corps ; il y a une rupture dans la représentation mentale que l'individu a de son propre corps. Certaines personnes décrivent le sentiment d'être amputées, endommagées, et peuvent avoir la sensation d'être coupées en deux. Ce changement suscite une baisse de l'estime de soi, un sentiment de dévalorisation. Bien souvent, l'intensité des réactions émotionnelles à la modification du corps est moins liée à la gravité de l'incapacité qu'à l'importance attribuée à l'aspect physique. Cette perte d'intégrité engendre parfois une réaction dépressive ou d'autres mécanismes de défense comme le déni, la banalisation ou parfois l'humour qui permettent de ne pas se laisser submerger par l'angoisse et le désespoir. Ces réactions sont à reconnaître et à respecter par les soignants car ce processus a la fonction de faire face à la douleur de la perte. Il s'agit pour les soignants d'avancer avec, en tentant de mobiliser le patient et ses ressources pour l'aider à intégrer cette atteinte dans sa vie quotidienne.

La manière dont la stomie a été confectionnée influence l'image corporelle du stomisé : sa taille, sa forme favoriseront ou pas l'intégration de la stomie dans la nouvelle image que la personne percevra d'elle-même. Une stomie petite, bien faite et bien placée nécessitera moins d'attention, de temps et de soins pour l'appareiller.

Des sensations fantômes dans la région du rectum, lors d'amputation, peuvent persister, entraînant de l'inconfort et des craintes.

Donc il faudra encourager le patient à reprendre ses activités antérieures et pour cela:

Arrow Discuter avec lui de ses craintes, des difficultés et problèmes rencontrés, lui permettre d'exprimer son ressenti, de rencontrer une stométhérapeute.
Arrow Lui rappeler qu'il existe des associations de stomisés auprès desquelles il peut rencontrer des personnes pour échanger et discuter de tous les problèmes qu'il rencontre.
Arrow Participer à l'éducation du patient sur l'hygiène et la diététique pour régulariser les selles:
- Repas réguliers, aliments mastiqués, boisson suffisante.
- Eviter 3 groupes d'aliments ceux:
* qui provoquent des gaz: boissons gazeuses, crudités, choux, ail, oignons, chewing gum.
* à base de cellulose qui irritent l'intestin: pain complet, son, épices, graisses cuites.
* qui sont plutôt laxatifs: fruits frais, épinards, oranges, pruneaux.
- Conseiller: viandes grillées, légumes verts cuits, pâtes, riz , gelées de fruits...


TRANSMISSIONS ET COMMUNICATION AVEC L'EQUIPE

Noter le soin et transmettre les observations au niveau:

Arrow De la stomie et de la peau: rougeur, tuméfaction, douleur, irritation.
Arrow Des selles: Liquides, diarrhéiques, dures, sèches, présence de sang.
Arrow Du patient: son état psychologique quant à sa nouvelle situation.
Arrow De la prise en charge diététique: éducation pour régulariser les selles.


_________________
chris co-administrateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum