Derniers sujets
» Module 6 HYGIENE
Lun 13 Fév - 11:56 par AS75

» au sujet de l'oral du M5
Sam 21 Jan - 15:51 par Invité

» L'entretien du matériel roulant lié au transport de patients , du charriot de soins et de linge .
Mar 25 Oct - 17:20 par HENRIDUNAND

» Oral module 5
Dim 5 Juin - 16:46 par Peeter

» problème avec la Lymphe
Dim 6 Mar - 17:50 par Invité

» bas de contention
Sam 13 Juin - 14:50 par Invité

» Hygiène quotidienne de l'environnement du patient et réfection du lit .
Sam 28 Mar - 16:06 par Calahann

» prévention des risques professionnels des bactéricides
Ven 5 Déc - 13:46 par Calahann

» Lexique lié au module 6 .
Sam 11 Oct - 10:19 par Calahann

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

Meilleurs posteurs
Calahann (584)
 
greuillou07 (186)
 
jadeelona (67)
 
liloulette2581 (23)
 
harkane" (14)
 
tara0510 (11)
 
galoupiotte22 (9)
 
nafnaf67 (9)
 
dadoune (7)
 
emychloe71 (6)
 

Mots-clés

Partenaires

créer un forum

      

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

aspect culturels de la mort

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 aspect culturels de la mort le Ven 27 Avr - 11:00

greuillou07

avatar
LA MORT


ASPECTS CULTURELS DE LA MORT: RITES ET RITUELS


Contrairement à l'animal, l'être humain peut concevoir sa propre mort.]Cette conscience permet à l'homme d'organiser un rituel funéraire autour du cadavre qui n'est pas abandonné.
Des paléontologues ont ainsi retrouvé des tombes avec des morts placés en position foetale, des objets de la vie quotidienne auprès d'eux.
Cela peut symboliser une croyance en l'au-delà.
Ainsi, toute société a besoin de rites funéraires, c'est à dire, selon la sociologue Martine Segalen, de gestes symboliques communs permettant de surmonter la violence de la réalité de la mort. La répétition de ces gestes constituant un rituel funéraire.
Une des fonctions principales du rituel funèbre est de permettre le deuil de l'être aimé en rendant possible l'élaboration d'un projet de vie "sans l'autre".

On distingue ainsi trois phases dans la réalisation de ce rite:

Arrow Reconnaissance et identification de la mort en permettant aux proches de voir le défunt qui est souvent exposé ( à la morgue ou à domicile par exemple).

Arrow Passage de la vie à la mort par un rituel souvent religieux. La biographie de la personne disparue sera exposée, des proches interviendront pour louer sa mémoire, par exemple. Cela indique définitivement que le défunt n'appartient plus au monde des vivants.

Arrow Ensevelissement ou crémation du corps pour marquer sa disparition du monde des vivants et son appartenance à celui des morts.


Lorsque ce rite est respecté, il assure une bonne qualité du deuil, à la fois comme rite social ( porter des vêtements noirs) et comme adaptation psychologique à la perte de l'autre ( lutte contre l'angoisse de sa propre mort).

La mort fut pendant des siècles le lot de la majorité des personnes.
Depuis les années 60, la mort à l'hôpital s'est développée et concerne actuellement 75% des français.
Les rites funéraires s'estompent et beaucoup de personnes ne les observent plus.
Le développement des soins à domicile et l'aide d'associations depuis quelques années permettent à la personne en fin de vie de mourir parmi le siens. Cependant, les vivants cohabitent encore difficilement avec la mort et le transfert dans un funérarium est souvent pratiqué.


NOTIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES

Constat du décès (loi du 24 déc 1996)

Lors du décès d'un proche, le premier réflexe est d'appeler un médecin afin de faire constater le décès.

Les critères légaux de la mort reposent sur la mort cérébrale :

Arrow Le médecin doit constater la mort cérébrale pour pouvoir rédiger le certificat de décès, même s'il subsiste des signes de fonctionnement viscéral. La mort doit être réelle, constante et absolue.

Arrow La mort cérébrale est à distinguer de la mort apparente : il peut s'agir d'un arrêt temporaire ou d'un simple ralentissement des fonctions respiratoire et cardiaque.

Une fois le décès constaté, le médecin rédige un constat de décès ou un certificat médical de décès.
La famille ou un proche doit obligatoirement déclarer la mort du défunt à la mairie du lieu de décés dans les 24h ouvrables.

Différents papiers seront à fournir au service d'état civil:

Arrow Une pièce d'identité de la personne décédée et de celle qui effectue les démarches.
Arrow Le livret de famille ou l'extrait ou une copie de son acte de naissance ou de mariage.
Arrow Le certificat de décès délivré par le médecin (ou la gendarmerie en cas de mort violente (accident, suicide...)

La mairie délivre alors un bulletin de décès et un permis d'inhumer portant la date et l'heure du décès. Cette inhumation doit avoir lieu entre 24h et 6 jours suivant la mort (les dimanches et jours fériés n'étant pas comptabilisés).

Pour établir le constat de décès, tout dépend du lieu où le défunt est décédé : à domicile, dans un hôpital ou une clinique, dans une maison de retraite ou bien sur la voie publique.
Voici un récapitulatif selon le lieu du décès.

LIEU DU DÉCÈS

Domicile

Le décès est constaté par un médecin généraliste (médecin de famille, SAMU...), celui-ci délivre un certificat de décès.
La famille décide de garder le défunt au domicile jusqu'aux obsèques ou bien de le faire transférer dans un lieu légal : chambre mortuaire.
Le médecin peut décider de faire transférer le défunt en institut médico-légal s'il a des doutes sur les causes du décès.
En cas de mort violente (accident, suicide), les proches doivent appeler la gendarmerie ou le commissariat de police.

Hôpital public

Le décès est constaté par un médecin de l'hôpital : celui-ci rédige le certificat de décès qui est transmis à la mairie pour la déclaration de décès.
Le médecin peut également rédiger le certificat de mort naturelle (nécessaire en cas d'assurance-vie) ou bien demander une enquête sur les causes du décès. Dans ce cas, le défunt est envoyé à l'institut médico-légal.
La famille doit se rendre à l'hôpital pour les formalités administratives, munie des pièces d'état civil du défunt.

Maison de retraite, Clinique, Établissement privé de soins

Le décès est constaté par un médecin de l'établissement : il rédige un certificat de décès.
Les formalités varient d'un établissement à un autre, il faut se renseigner : certains transmettent le certificat en mairie pour la déclaration de décès, d'autres laissent à la famille le soin de le faire.

Sur la voie publique

Le décès est constaté par un médecin, le certificat de décès peut être rédigé par le Procureur de la République du département, la gendarmerie ou la police.

Présentation du corps à la famille en milieu hospitalier

Le corps peut être présenté à la famille et aux proches du défunt, sauf circonstances spéciales, avant son transfert dans la chambre mortuaire.
Un délai de 2 heures est en effet respecté avant tout déplacement du corps.


Formalités pour le transport du corps hors de l'hôpital

Le transfert du corps doit être autorisé par le maire de la commune où est situé l'établissement et, à Paris, par le préfet de la police. L'accord écrit du directeur de l'établissement est exigé.

Le médecin peut refuser le transfert:

Arrow En cas de maladie contagieuse.
Arrow S'il existe un problème médico-légal (crime, mort suspecte, par ex).
Arrow Si l'état du corps (trop dégradé) ne permet pas son transport.

En cas de transfert:

Arrow A résidence sans mise en bière préalable
- Le délai maximum est de 18h et la distance ne doit pas excéder les 200km si le corps n'a pas subi de soins de conservation.
- Dans le cas contraire, le délai s'étend à 36 h suivant le décès sans limitation de distance.

Arrow En chambre funéraire sans mise en bière:
- Un certificat constatant que la personne décédée n'était atteinte d'aucune maladie contagieuse répertoriée est exigé.

Don du corps à la science et prélèvements d'organes sur une personne décédée

Don du corps à la science pour travaux d'anatomie

Il nécessite la déclaration écrite en entier, datée et signée de la main de l'intéressé.
Cette demande doit être envoyée à la faculté de médecine de Paris ou à celle la plus proche du domicile.
Une participation financière est souvent exigée pour la conservation du corps qui peut être rendu à la famille ou inhumé à la faculté.

Prélèvements d'organes

les prélèvements d'organes sont réglementés par la loi du 29 juillet 1994 modifiée par celle du 7 août 2004 qui en fait une priorité nationale.

Ces prélèvements ne peuvent être effectués qu'à des fins thérapeutiques ou scientifiques et sont:

Arrow Gratuits dans tous les cas.
Arrow Anonymes sur les personnes décédées.

Pour faciliter le don d'organes, tout individu entre 16 et 25 ans sera informé du but du prélèvement d'organes et du régime de consentement auquel il est soumis.
En effet un prélèvement peut être effectué sur toute personne n'ayant pas fait connaître , de son vivant, son refus d'être prélevé.

Arrow Cette démarche est à exprimer sur un registre national automatisé, la décision étant révocable à tout moment.
Arrow Le témoignage de la famille doit être recueilli si possible, son consentement au prélèvement , dans le cas où le défunt n'a pas exprimé sa volonté.
Arrow Pour un prélèvement sur une personne mineure ou placée sous un régime de protection légale, un consentement écrit du (ou des ) titulaire(s) de l'autorité parentale est nécessaire.

A noter

Un don d'organe peut être également être pratiqué entre personnes vivantes (ex: rein , moelle osseuse ...).
Le donneur écrit son consentement et peut être un parent du 1er degré (père, mère, frère, soeur), mais aussi depuis la loi du 7 août 2004, un parent du 2nd degrè (oncles, tantes,grands-parents, cousins) ou toute personne apportant la preuve d'une vie commune d'au moins 2 ans.

greuillou07

avatar
COMPETENCES ET FINALITES DE LA COMPETENCE

Arrow Réaliser des soins adaptés à l'état clinique de la personne.
Arrow Participer aux soins effectués auprès d'une personne défunte.

L'aide soignante est capable de:
- Effectuer une toilette mortuaire en collaboration avec l'IDE.
- Respecter le protocole établi par l'établissement.
- Respecter la volonté du défunt et de sa famille concernant les soins post mortem.
- Intégrer si besoin les proches du défunt, dans le respect des compétences de chacun.


CONTEXTE PROFESSIONNEL

Arrow En collaboration avec l'IDE et l'équipe pluridisciplinaire.
Arrow Services hospitaliers et extra hospitaliers: tous services, services de soins à domicile.
Arrow Structures médico-sociales: services de long séjours, maisons de retraites médicalisées.


DEMARCHE INTELLECTUELLE: REFLEXION - ORGANISATION

Le recueil des informations permet à l'aide soignant en collaboration avec l'IDE:

Avant le décès

Dans un travail d'accompagnement de la famille

Arrow De prendre connaissance des choix religieux et des dernières volontés du défunt, des attentes des proches concernant sa prise en charge et de déterminer: le choix des vêtements, le positionnement religieux, le souhait de participer ou non aus soins mortuaires.
Arrow De s'informer des personnes à prévenir, par exemple.
Arrow De prendre en compte des démarches administratives (rapatriement, retour à domicile...) et des soins habituels effectués dans le service.

Si la famille le désire, elle peut faire le lien avec un assistant de service social, un psychologue ou autre service utile.

Après le décès

Arrow De s'informer de la présence d'un collègue et de celle, éventuelle de proches du défunt pour les soins du corps.
Arrow De se faire confirmer les derniers souhaits du défunt et de ses proches.

SAVOIR-FAIRE GENERAUX ET TECHNIQUES MOBILISEES

Matériel - Préparer

Le matériel nécessaire à la toilette mortuaire.

Ajoutez:

Arrow Sparadrap transparent ou des tampons humides pour fermer les paupières.
Arrow Un change complet, du coton cardé (selon protocole) et un carré jetable pour éviter les écoulements liés aux relâchements des sphincters.
Arrow Une minerve transparente ou une alèse roulée pour fermer la mâchoire du défunt.
Arrow Un drap (du service ou apporté par les proches) à placer sous le défunt et qui servira de linceul.Un drap supplémentaire peut être placé sur le défunt après la toilette. Arrow Un éventuel objet à placer entre les mains du défunt selon ses désirs ou ceux des proches (objet religieux, photo...).
Arrow Le nécessaire à l'habillage du défunt selon les désirs des proches ou du défunt.
Arrow Une étiquette d'identification du défunt obligatoire:
Celle ci comporte le nom et le prénom du défunt, la date et l'heure du décès, le service et le numéro de chambre ainsi que le nom du médecin ayant signé le certificat de décès.

Déroulement des soins mortuaires

Soins généraux

En collaboration avec l'IDE et éventuellement la famille du défunt, l'AS effectue les soins suivants:

Arrow Retirer les appareillages sur et autour du défunt: sondes, poches, et autres petits matériels.
Arrow Fermer les yeux du mort avec à l'aide du sparadrap ou des tampons humides.
Arrow Effectuer une toilette complète à l'eau savonneuse et à l'eau tiède.
Arrow Veiller, lors de la toilette du visage, à respecter l'apparence habituellede la personne( appareil dentaire, coiffage...) et à bien maintenir la bouche fermée au moyen de la minerve ou de l'alèse roulée sous le menton de la personne défunte.
Arrow Boucher si nécessaire les orifices périnéaux avec du coton cardé, placer un change complet.
Arrow Si le défunt portait une poche de stomie : effectuer la toilette et changer la poche.
Arrow En cas de port de pansements: leur réfection par l'IDE est effectuée.
Arrow Respecter les protocoles d'hygiène mis en place face à certaines infections (HIV, Hépatites,BMR => bactéries multirésistantes).
Arrow Selon les désirs du défunt ou des proches:
- L'habiller ou le recouvrir d'un drap (qui servira de linceul).
- Le positionner membres inférieurs serrés, bras le long du corps, mains à plat ou jointes.
Arrow Laisser la literie et l'environnement propre, ranger le matériel et jeter la poubelle.
Arrow Placer l'étiquette d'identification selon le protocole de l'établissement: attachée au poignet.
Arrow Laisser la famille se recueillir et se montrer disponible.
Arrow Signifier le décès dans le dossier de soins.


Après les soins mortuaires

Arrow L'inventaire des effets personnels du défunt est effectué selon les règles prescrites par l'établissement. Ces effets sont transmis à l'administration qui se chargera de les remettre aux héritiers légaux.
Arrow Le personnel de la morgue, prévenu, emmène le défunt environ 4 h après la constatation du décès.
Arrow Après le départ de la dépouille, la chambre est obligatoirement nettoyée et désinfectée.


SAVOIR-FAIRE RELATIONNEL AVEC LA FAMILLE

Arrow Si la famille a demandé au personnel du service d'effectuer les soins post mortem:
L'équipe soignante prendra donc le défunt en charge, en respectant les ouhaits de la famille et en prenant le temps de répondre à toutes ses interrogations.
Arrow Le personnel soignant accueille la famille ( boisson proposée, paroles de réconfort, explications...) et l'accompagne au seuil de la chambre.
Un temps d'intimité est ainsi favorisé entre les proches et le défunt, les soignants restant disponibles à tout moment.


CRITERES ET EVALUATION DE LA QUALITE DES SOINS MORTUAIRES

Arrow Les attentes des proches concernant les soins du corps, les choix religieux et les dernières volontés du défunt sont respectés.
Arrow L'étiquette d'identification du défunt est présente et complète.
Arrow Les soins du corps sont pratiqués selon le protocole existant et dans le respect de l'apparence habituelle de la personne avant son décès.
Arrow La présentation du corps répond aux critères de respect et d'hygiène.
Arrow La famille est accueillie et accompagnée selon sa demande.
Arrow L'inventaire des effets personnels du défunt est pratiqué selon le protocole de l'établissement.


TRANSMISSIONS ET COMMUNICATION AVEC L'EQUIPE

Transmettre toutes observations concernant les soins du défunt et le comportement de la famille.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum